mardi 13 janvier 2015

Hercule Poirot dans les Cotswolds ;-)

Pendant les vacances de la Toussaint, nous sommes allés passer une semaine à Bristol. De là nous avons fait une petite excursion dans les Cotswolds.
J'ai commencé à raconter ce séjour ICI mais j'ai encore des photos (plein !) à partager.

Pour moi les Cotswolds représentent une région et des paysages idylliques : maisons de pierre moyenâgeuses couleur de miel, collines verdoyantes, chaumières, moutons... La région tient d'ailleurs sa richesse de la laine des moutons qui était très recherchée par les tisserands au Moyen Âge. Certaines églises ont été bâties ou restaurées avec les profits de cette activité, on les appelle des "Wool Church".

Et que vient faire Hercule Poirot là dedans ? :-)

Hier , en cherchant parmi les rediffusions proposées par Canalsat, je suis tombée sur Le Meurtre de Roger Ackroyd, d'Agatha Christie. J'ai déjà lu le livre qui est selon moi l'un des incontournables d'Agatha Christie. A la première lecture, je dois dire que j'ai sauté à pieds joints dans le piège tendu par la Reine du Crime, mais contrairement aux auteurs de l'époque je ne lui en ai pas voulu de sa petite "supercherie", je trouve au contraire que c'est finement joué et que cette Dame a su plusieurs fois sortir des sentiers battus et nous étonner avec son imagination.

L'histoire, en bref : Hercule Poirot s'est retiré à la campagne, dans le petit village de King's Abbott. pour occuper ses journées, il s'est lancé dans le jardinage et cherche à obtenir le plus gros potiron (dans le livre) ou plus simplement la plus grosse courge (dans le film).
Mais là où se trouve Hercule Poirot, le crime n'est jamais loin, et bientôt l'un de ses amis, un riche industriel, se trouve assassiné.
Toutes les personnes ayant côtoyé Roger Ackroyd font des coupables potentiels. Parmi elles, les membres de sa famille (sa belle sœur et  la fille de celle-ci, ainsi que le fils adoptif de Roger Ackroyd, celui-ci laissant un héritage considérable)... mais aussi le secrétaire de l'industriel, les domestiques. 
Mais Roger Ackroyd avait été très lié avec une veuve, Dorothy Ferrars. Or celle-ci s'est suicidée la veille, après avoir avoué à Roger Ackroyd qu'elle avait assassiné son mari, un ivrogne qui la maltraitait, un an auparavant, et que depuis lors elle était la proie d'un maître-chanteur. Elle a refusé de dire qui était ce maître chanteur, mais on la voit écrire une lettre et la poster...

Dès le début du film, j'ai souri en voyant Hercule Poirot en "tenue de jardinage", c'est à dire tiré à quatre épingles : gilet avec montre à gousset, souliers de ville impeccablement cirés ... :-), et gants de jardinage et chapeau.

Son jardin, comme tout jardin anglais qui se respecte,  est d'ailleurs de toute beauté avec  notamment un  superbe chèvrefeuille rose.
J'admirais ce village aux maisons de vieilles pierres quand tout à coup mon attention fut attirée par l'enseigne du pub local, le White Hart :



Une enseigne que je me souvenais avoir photographiée :



J'ai aussi reconnu une maison aux colombages assez particuliers (les photos de mon écran de télévision ne sont pas très nettes):


Et ci-dessous une photo que j'ai prise en octobre :



Le Meurtre de Roger Ackroyd a donc été tourné dans le premier village des Cotswolds que nous avons visités ; Castle Combe.






En fait, pour qui connaît bien cette petite ville, les premières vues du film, au bord de la rivière, sont révélatrices, mais nous ne sommes pas arrivés par cette route là.

J'ai trouvé que le film - le déroulement des faits  - était une bonne adaptation du livre, paru au Royaume-Uni en 1926 et en France en 1927. C'est le premier roman d'Agatha Christie qui a été traduit en français et c'est avec ce roman policier qu'Albert Pigasse lança la collection du Masque en 1927.
Mais la construction du film est différente de celle du roman et malheureusement dans ce cas précis, le film perd grandement en intensité. En outre, sur la fin, une personne se trouve impliquée alors que dans le roman elle ne l'était pas et sur ce point j'ai préféré la version du roman.

J'ai également trouvé au film une petite maladresse. Si on a déjà lu le livre auparavant, pas de soucis car on connait le coupable, mais si on n'a lu que la quatrième de couverture le film donne un indice qui révèle l'identité du meurtrier ou de la meurtrière. Mais ce cas ne doit pas être très courant.
De toutes façons, il est essentiel de lire  le livre avant de voir le film pour profiter pleinement du scénario imaginé par l'auteur.

D'autres photos ici (plus jolies que les miennes !)


C'est parti pour les challenges 2015 !

Challenge Petit Bac 2015 chez Enna

Challenge Agatha Christie chez George



Challenge Nordique 2015 chez Marjorie



Challenge British Mysteries chez Lou


30 commentaires:

  1. Tes photos sont très réussies et tu me donnes sacrément envie de filer en Écosse ! :)
    Et de lire ce Agatha Christie, juste pour l'ambiance. Parce que j'ai été déçue une fois déjà ! Mais bon, je retenterai l'expérience, j'en ai tout plein dans ma PAL, il faudra que je me lance ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en Angleterre, pas très loin de Bristol et de Gloucester :-)
      Pour les romans d'Agatha Christie, il en est certains dont j'ai gardé un souvenir vif et d'autres qui sont beaucoup plus flous.

      Supprimer
  2. Ah, que j'aime ces villages anglais ! c'es le Poirot avec David Suchet que tu as vu ?J'aime bien quand réalité et fiction se mélangent , qu'on peut retrouver dans la réalité des images vues dans les films qu'on aime ..On a l'impression de se retrouver soi-même dans les univers où on se sent bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un épisode avec David Suchet.
      Visiter une région que l'on a connu au travers d'un livre, et inversement, donne tout de suite de la réalité à l'histoire, j'ai l'impression qu'une partie du lire prend vie :-)

      Supprimer
  3. Tes photos sont splendides et me font vraiment envie ! C'est un Agatha que je n'ai pas encore lu et je ne pense pas avoir vu le film non plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, lis le livre d'abord, c'est important.

      Supprimer
  4. J'ai énormément aimé cette histoire ! livre et épisode avec Suchet.
    Quel beau village !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cette région est magnifique et David Suchet incarne Hercule Poirot à la perfection.

      Supprimer
  5. tu l'as retrouvé ! c'est génial et cela donne vraiment envie d'aller y faire un tour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un hasard mais c'est amusant :-)

      Supprimer
  6. Je n'ai pas encore lu ce livre d'Agatha Christie mais tes photographies me font rêver (ainsi que celle postée sur ton autre blog) ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :-) quand on aime la campagne anglaise ou les vieilles pierres, c'est une région idyllique en effet.

      Supprimer
  7. Avec les photos, ca donne encore plus envie de lire le livre! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça rend le cadre du roman plus concret, même s'il est fictif au départ.

      Supprimer
  8. Un classique de la littérature policière! Et tu me donnes vraiment envie de voir le film (et de visiter cette région!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le film est bien mais il n'y a pas le même coup de théâtre que dans le livre à la fin.

      Supprimer
  9. J'adorerais arpenter les rues de ce charmant petit village ! je n'ai jamais lu cette enquête de Poirot, au programme donc pour 2015 ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une de mes enquêtes préférées.

      Supprimer
  10. Lu et relu ce roman, historie de voir comment AG nous embobine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle était vraiment très douée ;-)

      Supprimer
  11. Superbes photos, magnifique village. Ca donne envie d'aller y faire un tour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Oui, c'est une très belle région, j'y retournerais bien.

      Supprimer
  12. Je connais Bristol mais pas les Costwold! C'est toujours agréable de retrouver un lieu de tournage:; Je l'avais fait pour le film de Ford L'homme tranquille en Irlande.

    RépondreSupprimer
  13. Bouhouhouuuuu! Je veux retouner en Angleteeeeeheeeeheeeeeeeeeerre!

    RépondreSupprimer
  14. Génial ! C'est tellement pittoresque ! Tes photos donnent envie !

    RépondreSupprimer
  15. Castle combe a l'air merveilleux ! Comme j'ai lu et vu le film a des moments très éloignés, je n'ai pas vu les petits détails mais ce devait être un vrai plaisir de reconnaître les lieux du tournage et j'avoue que cette enquête fait partie des A. christie dont je me rappelle bien !

    RépondreSupprimer
  16. Les photos sont très belles!! :D J'aimerais bien y aller!!

    RépondreSupprimer
  17. Tu donnes une envie folle d'y aller.... nous n'excluons pas de passer une semaine ou dix jours cet été en Angleterre, même si ce n'est pas encore sûr. Je vais mener mon enquête sur la région :) J'espère que tout va bien pour toi, n'hésite pas à m'envoyer un petit mail à l'occasion car je vois que tu n'as pas été trop présente récemment sur le blog. Je te souhaite un beau mois d'avril !

    RépondreSupprimer

Vous aimerez peut-être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...